Marchés 2016

18/03/2016

Les mouvements baissiers des marchés, tels que ceux que nous les connaissons depuis début 2016, incitent nombre d'investisseurs à sortir des actions et des placements financiers en général pour revenir vers le cash, sous-entendu les comptes bancaires.

 

Se pose alors immédiatement un autre problème, celui du secteur bancaire qui dévisse le plus sur les bourses mondiales. Les inquiétudes sont en effet au plus haut pour les banques italiennes, grecques, ou la Deutsche Bank. Les banques européennes sont plus ou moins fortement investies dans le secteur pétrolier qui s'écroule avec la chute du prix du baril. Les incertitudes et les rumeurs abondent.

 

La directive BRRD (Bank Recovery and Resolution Directive) rend ce problème d'autant plus aigu qu’elle prévoit une sorte de "confiscation préventive" des comptes bancaires pour éviter à la banque en difficulté de disparaître. Convertir ses avoirs en billets de banque reste peu pratique et de plus en plus problématique avec la nouvelle loi avec ses mesures fortement restrictives.

La réponse consiste à basculer une partie de son patrimoine vers les "actifs réels", des actifs tangibles possédant une valeur intrinsèque, qui permettent de sortir du système bancaire, et dont la liste est connue : immobilier, terrain agricole, forêt, œuvres d'art, voitures de collection, et bien entendu l'or, l'argent et le diamant.

 

 

 

Please reload

Articles Récents
Please reload

Catégories
Please reload

Archives
Please reload

Copyright von Muralt Consulting © 2016-2020 - Tous droits réservés